Exposition – 100h

L'artiste 100h dans son atelier

Bonjour, moi c’est 100 h.

Je suis artiste peintre et étudiant en design graphique, mon attrait pour la peinture m’est venu il y a quelques années, depuis je ne m’arrête plus et je ne cesse de réaliser des projets toujours plus créatifs.

Mon travail est assez éclectique. L’idée de devoir rentrer dans une case  m’est particulièrement désagréable,  je crois qu’un artiste doit toujours apprendre, se remettre en question, se réinventer en permanence. Je revendique le fait de ne pas avoir un seul style. Créer des styles différents en fonction de mon état d’âme, car pour moi, il est important de défendre ma liberté de création.

Différents sujets m’intéressent ou m’inquiètent, et peuvent avoir une influence forte sur mon travail. Mais quel que soit le sujet, je préfère habiller d’esthétique mes préoccupations.

Ma liberté de travailler selon mon ressenti m’a permis de développer ma créativité sous différentes facettes.

L’inscription Ko pourquoi ? 

C’est une perte de conscience temporaire, ou simplement de la douleur et de la fatigue. 

C’est aussi un symbole de victoire et de lutte. 

Le support, les couleurs et la démarche créative jouent beaucoup sur l’utilisation de ce «ko». Je les utilisent dans tous les sens depuis un moment, au fur et à mesure du temps leur sens se renforce. 

Je leur trouve d’autres utilités et d’autres significations, c’est pourquoi après cette exposition, je partirai sur quelques choses de complètement nouveau, car je pense avoir fait le tour de cette série et de l’utilisation de cette typographie (qui est présente sur la quasi-totalité de mes toiles ou œuvres numériques).